Publié le 18 janvier 2015 | par Comité STAT

Bilan des coupures en santé

Mise à jour: 31 juillet 2015

Données récoltées dans des articles de journaux et des communiqués syndicaux. Toute nouvelle information bienvenue: comitestat@gmail.com

La nouvelle organisation des services post loi 10 rend la compilation des compressions plus compliquée. Vous trouverez en premier les coupures les plus récentes annoncées dans les nouveaux CISSS et plus bas les coupures qui ont touché les CSSS avant qu’ils soient fusionnés. Les coupures dans les nouveaux CISSS s’ajoutent à celles qui avaient déjà été faites dans les CSSS avant qu’ils soient fusionnés.

CISSS de Laval

CISSS de l’Outaouais

  • Compressions de 20 millions
  • Abolition de 257 postes, dont 200 abolis avant la fin de l’été. Coupures de postes d’éducateurs spécialisés, de travailleurs sociaux et de psychologues.
  • coupures de 2 postes d’organisateurs communautaires
  • Centralisation de certaines analyses de laboratoire qui ne seront plus analysées localement
  • Réduction du budget alloué à la formation des employés et à l’assurance-salaire (voir communiqué de l’APTS: http://www.lelezard.com/communique-7484882.html)
  • Pour la première fois, 3 semaines de fermeture estivale de la clinique pédiatrique Le Copain située dans l’hôpital de Gatineau
  • Selon le personnel, l’employeur demande de diluer jus offert aux résidents avec de l’eau et de rationner le pain et les collations. L’employeur nie ces mesures.

CIUSSS du Nord-de-l’île-de-Montréal

  • Abolition de 12 postes d’infirmières auxiliaires à l’hôpital Fleury, dont 8 à l’urgence (changements qui seront mise en branle début septembre 2015)
  • Fermeture de 13 lits à l’hôpital Fleury

Communiqué de la FIQ: http://www.lelezard.com/communique-7711102.html

CIUSSS de l’Estrie – CHUS

  • Compressions de 30 millions
  • Abolition de 90 postes cadres en raison de la loi 10

Hôpital Universitaire Sainte-Justine

  • Compressions de 15 millions pour 2015-2016
  • Coupures principalement en néonatalogie
  • Augmentation du ratio patients-infirmières
  • Délocalisation de postes d’infirmières auxiliaires qui seront envoyées dans d’autres services

CISSS du nord de Lanaudière

  • Compressions de 685 000
  • Abolition de 25 postes d’infirmières auxiliaires en cardiologie, médecine de jour, chirurgie
  • Aux soins intensifs, 8 infirmières la fin de semaine au lieu de 9
  • Centre d’hébergement St-Eusèbe: réduction de 11 à 8 professionnelles en soins

CISSS de l’Abitibi-Témicasmingue

  • Compressions de 16 millions
  • Annonce en juillet qu’il y aura fusion de services ou fermetures de services et abolitions de postes, pas de précision encore.

CISSS du Bas-Saint-Laurent

  • Compressions de 17,2 millions
  • Visent des économies de 5,5 millions en réorganisant le travail
  • Transfert des services dans les centres de jour vers le communautaire et fin du paiement des repas et transport pour s’y rendre

CIUSSS de Trois-Rivière

  • Fin complète des bains complets qui étaient offerts 1 fois par semaine dans 3 résidences privées

CIUSSS du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal 

  • Abolition de 10 postes, surtout en travail social
  • Menace de fermeture du Centre de proches aidants du CLSC René-Cassin

CISSS de Gaspé

  • Abolition de 7 postes au Centre d’hébergement Mgr Ross

————————————————————————————————————————

Avant la fusion en CISSS

CSSS Vallé de l’Or

  • Abolition de 36 postes d’infirmières et d’infirmières auxiliaires, soit 45 000 heures de soin par année

CSSS de Gatineau

  • Déficit de 8 millions Compression de 4 millions en 2014
  • Pour y parvenir: abolitions de postes, analyse des postes vacants affichés, réorganisation du travail administratif et l’autofinancement de programmes déficitaires comme le don d’organes et l’aide alimentaire aux femmes enceintes.
  • Mise sous tutelle en janvier 2015 par le gouvernement pour une durée de 180 jours. Embauche d’un conseiller aux affaires cliniques à un coût de 100 000$ pour recommander où couper.
  • Abolition de deux postes d’infirmières en dons d’organes et de tissus
  • Manque de lits aux soins intensifs, refus d’une dizaine de patients par mois selon les intensivistes

CSSS Haut-Richelieu-Rouville

  • Déficit de 2,7 M$
  • Abolition de 80 postes d’infirmières et d’infirmières auxiliaires, soit 72 500 heures de soin par année
  • Réduction de 35 à 8 lits en pédiatrie

CSSS Laval

  • Compressions de 12 M$
  • Abolition de 83 postes d’infirmières et d’infirmières auxiliaires, principalement à la direction du programme famille-enfant-jeunesse, au soutien aux personnes âgées et en santé physique.
  • Abolition de 8 postes de préposés aux bénéficiaires dans l’unité de débordement.
  • Diminution de moitié des suivis en première ligne pour personnes à risque de suicide
  • Ajout (ou déplacement?) de 22 professionnels à temps complet dans les groupes de médecine familiale

CSSS Champlain-Charles-Lemoyne

  • Abolition de 27 postes pour respecter les cibles de compressions de 10,5 millions sur deux ans
  • Abolition ou transformation de postes de physiothérapeutes, d’ergothérapeutes, de nutritionnistes, d’infirmières, de préposés et de travailleurs sociaux.
  • Fermeture du département de réadaptation.

Hôpital Juif

  • Compressions de 16 M$ pour 2014
  • Supression de 200 postes en 2014 selon la CSN, dont 23 dans les cuisines.

Hôpital du Sacré Coeur

  • Compressions de 2 M$
  • Abolitions de 12 postes en clinique externe en psychiatrie.

CSSS d’Ahuntsic et Montréal-Nord

  • La clinique jeunesse du CLSC d’Ahuntsic a fermé ses portes.
  • Abolition de 15 postes, dont 2 infirmières en santé scolaire
  • Abolition de 30 postes de catégorie 4 au cours des deux dernières années (TS, TTS, TAS, psycho-educatrices, psychologues, ergotherapeutes, physiotherapeutes…)
  • Déficit de 1,8M$

CSSS La Pommeraie

  • Fermeture des centres de jour avec abolition de 8 postes

CSSS de Chicoutimi

  • Fermeture de 38 lits de courte durée en novembre 2014 et abolition de postes.
  • Situation critique en janvier 2015 avec épidémie d’influenza, dont chez le personnel, rouverture des lits fermés, TS et TSO
  • Afin de correspondre au budget, le CSSS prévoie 500 admissions de moins et 1625 visites à l’urgence de moins cette année
  • STatu quo quant aux admissions en chirurgies
  • En CHSLD achat de tables en demie-lune pour nourrir plus d’un résident à la fois (augmentation productivité)

CSSS de la Montagne

  • Compressions de 1,2 M$
  • Abolition de 17 postes

Centre de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal

  • Compressions de 3,3 M$
  • Abolition de 20 postes de professionnel-les en soins
  • Fermeture de 28 lits

CSSS Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent

  • Compressions de 2.4 M$

CSSS Drummondville

  • Selon le syndicat: abolition de huit postes à temps complet. Transformation de cinq autres en temps partiel.

CSSS Arthabaska-et-de-l’Érable

  • Abolition de 12 postes, dont 3 de conseillères cliniques, 1 de physiothérapeutes, 1 d’éducateur spécialisé
  • 7e plan de compression en 10 ans
  • Compressions de 981 000 $ supplémentaires prévus lors de la fusion en CISSS avec la loi 10

CSSS Papineau

  • Déficit de 2,2 M$

CSSS de l’Énergie

  • Abolition du poste d’agent de sécurité en matinée au centre régional de santé mentale de Shawinigan

CSSS du Sud de Lanaudière

  • Coupures de postes dans les derniers mois et  »invitation » aux équipes à augmenter leur productivité (janvier 2015)
  • Abolition de 5 postes au service du linge vert car utiliseront dorénavant linge à usage unique en chirurgie plutôt que maintenir service de stérilisation

CSSS Saint-Léonard et Saint-Michel

  • Création de quarts incomplets pour les préposés avec même charge de travail que quart complet
  • Pas de remplacement des absences du personnel infirmier
  • Réduction des heures dans les cuisines et transformation d’un poste de cuisinier en aide-cuisinier
  • Coupures en entretien et ergothérapie

CSSS- Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke

  • Abolition d’un poste de travailleuses sociale
  • Retour précipité des patients à la maison avant d’avoir pu planifier plan de réadaptation avec physio et ergo

CSSS Cavendish (sera fusionné avec CSSS de la Montagne)

  • Liste d’attente de 300 personnes pour le soutien à l’autonomie des personnes âgées et attente d’environ un an en santé mentale
  • Depuis septembre 2014: pas de services à domicile aux nouveaux demandeurs

CSSS du Coeur-de-l’Île

  • À partir du 27 avril 2015, déplacement des services infirmiers et psychosociaux du CLSC de la Petite Patrie vers le CLSC Villeray
  • 2 coupures de poste à’accueil psychosocial du CLSC Petite Patrie dans les deux dernières années

CSSS Les Eskers de l’Abitibi

  • Déficit de 114 559 $

CSSS de la Gaspésie

  • Déficit de 1,2 M$

CSSS de la Haute-Gaspésie

  • Déficit de 2,6 M$

CSSS des Sommets

  • Déficit de 2,6 M$

CSSS Côte-de-Gaspé

  • Déficit de 1,2 M$

CSSS Jardins-Roussillon

  • Déficit de 6,8 M$

CSSS de Sept-Îles

  • Déficit de 3,7 M$
  • Non remplacement des maladies
  • Abolition d’une prime de 8% pour tous les employés de l’État

CSSS Cléophas-Claveau

  • Déficit de 200 000$

CSSS du Haut Saint-Maurice

  • Déficit de 500 000$

CSSS de la Baie-des-Chaleurs

  • Déficit de 2,7 M$

CSSS Maria-Chapdelaine

  • Déficit de 862 000$

CSSS d’Antoine-Labelle

  • Déficit de 1,2 M$

CSSS de la Vieille-Capitale

  • Réduction des services aux nouveaux parents

CSSS de Québec-Nord

  • Abolition de la visite à domicile d’une infirmière après l’accouchement lors d’une deuxième grossesse

Ensemble du réseau

  • Abolition d’une prime de rétention de 9,6% chez les psychologues instaurée en 2011 en raison du nombre de postes vacants

Commentaires

commentaires

Tags:

A propos de l'auteur


Les commentaires sont fermés.

Retour en haut ↑